Accueil » A Propos

Qui suis-je ?

autoportrait photographe Dordogne 24 Laurent Smet Photographies

| Origines ?

Je m’appelle Laurent Smet et, comme on me le demande parfois, aucun lien avec mon homonyme Johnny. Plutôt si : j’adore la musique et je suis belge, né à Bruxelles en 1972. J’obtiens ma licence en photographie à l’École Supérieure des Arts de l’Image “Le 75” en 1994. Vous savez, c’est lorsque seule existait la photographie argentique, et où l’on visionnait des vidéos en cassette VHS. Qu’on échangeait entre étudiants, comme “C’est arrivé près de chez vous” de l’ami Rémi, avec un certain Benoît Poelvoorde. D’autres films peuplent mon studio, action, documentaires, films sur des photographes, dont “Salvador” de Oliver Stone, “L’année de tous les dangers” ou encore “La déchirure“. Je voulais vraiment suivre les traces de Robert Capa, ou de Richard Boyle dans Salvador.

| Quand ?

Je suis encore étudiant quand je pars couvrir la guerre en Bosnie. Pas Byzance. Des photo-reportages dans les pays de l’est, Pologne, ce qui est encore la Tchécoslovaquie, en Allemagne. Et je deviens… très logiquement !, photographe de spectacle à Walibi. J’y ferai même le fakir… Du photo-filmage de clubs sportifs, de la photographie animalière , et surtout beaucoup de photo événementielle. Je me fais une raison, Capa était bien un extra-terrestre…

| Où ?

En 1999, je passe par hasard en Dordogne. Alors que je rentre chez moi, je m’y arrête pour dormir. Quinze jours plus tard, j’y suis toujours, trois mois plus tard je m’y installe.  Je suis plein de paradoxes. J’aime la ville, qui me manque parfois, mais tombe amoureux du Périgord. J’aime la photographie engagée, mais je me penche de plus en plus vers le portrait d’enfant, la famille,… Je n’aime pas les multinationales, mais suis un artisan heureux. Je n’aime pas le mariage, mais j’adore aujourd’hui les prendre en photo…

| Pourquoi ?

Lors de mon arrivée en France, il  m’a fallu trouver un job rapidement. Le BTP a été une roue de secours. Le patron a une fille, elle deviendra la mère de mon fils. Elle met au monde le plus beau, le plus intelligent des petits gars, même s’il a aujourd’hui l’âge bête des jeunes ados. J’aime les gens naturels, directs, qui assument leur personnalité. C’est mon moteur. La photographie me permet de révéler leur beauté, de témoigner, de saisir les émotions, de partager la fibre artistique…

| Comment ?

C’est dans un labo mal ventilé que je développe mon premier négatif. Et je m’avance dans l’autre partie du labo pour ma première planche-contact, ce tirage sur lequel on exposait les 24 vues pour révéler les clichés. “Révélateur”, c’est le nom du premier bain. C’est surtout la révélation… Quelques secondes de différence, remuer plus ou moins, un bout de carton, je découvre la puissance de ce langage, et je saisis les possibilités infinies. Le post-traitement comme la retouche ne sont pas nés avec le numérique ! Je travaille aujourd’hui avec du matériel de la seule marque qui soit revenue à la philosophie des appareils argentiques, avec les avantages du numérique.

| Conclusion.

Depuis ce jour, je me sens à poil quand je sors sans appareil photo. Raconter l’instant, figer la mémoire, dévoiler un présent au futur, représenter mes semblables avec bienveillance… J’adore le contact humain. La photographie me permet de m’exprimer, c’est une langue universelle, le support des souvenirs, la matrice de la communication. On ne peut être photographe sans être passionné. Aussi, après des années de salariat, comme bonne résolution pour l’an 2019, je décide d’être à nouveau mon patron, et mon entreprise voit le jour début 2020. En tant que photographe professionnel, il faut bien sûr être pragmatique… Je vous laisse découvrir. Bienvenue sur mon site, bienvenue dans mon univers !

| Post scriptum.

Malgré la longueur de cette page, une petite précision : je n’aime pas parler de moi. Il est pourtant essentiel de comprendre l’importance de la personnalité d’un photographe. Quelle que soit la prestation, le lien qui nous unit est primordial. Pour des photos qui parlent et vous représentent, vous, la famille, le groupe ou l’entreprise, je choisis une  relation naturelle et directe, simple et authentique. Car c’est simplement la base de photos réussies !